Logo du Rayon Vert Revue de cinéma en ligne

Rayons Verts

Rayon vert, Histoires de spectateurs, Majeur en crise et Chambre verte : découvrez les catégories les plus singulières du Rayon Vert.

Des animaux empaillés dans Animus Animalis de Aistė Žegulytė
Rayon vert

« Animus Animalis » d'Aiste Zegulyte : Quand la Mort nous Regarde

1 juillet 2019
Avec « Animus Animalis », Aistė Žegulytė filme la mort qui regarde la vie à travers une position omnisciente qui pourrait être celle de la mort elle-même si celle-ci devait s'incarner sous une forme narrative.
Le Daim de Quentin Dupieux
Le Majeur en crise

« Le Daim » de Quentin Dupieux : L'Arc du délire (bandé par le délire de l'autre)

22 juin 2019
Monté sur une cinéphilie taxiderme nourrie de l'inerte, tout en raccords avec l’américanisation du monde comme réification, désertification et « californication », « Le Daim » de Quentin Dupieux s'ouvre à une rêverie mélancolique sur la possibilité du cinéma à l’heure très...
Le groupe Queen dans Bohemian Rhapsody de Bryan Singer
Le Majeur en crise

« Bohemian Rhapsody » de Bryan Singer : Les débordements du Biopic

20 juin 2019
Malgré les nombreux travers du biopic dans lesquels s'engouffre « Bohemian Rhapsody », le film de Bryan Singer, par éclats, se montre fidèle à l'esprit du mini opéra pop-rock créé par Queen : le chant de ceux qui débordent.
Gena Rowlands dans Faces de John Cassavetes
Rayon vert

« Faces » de John Cassavetes : Rire désespéré

15 juin 2019
Du rire et du désespoir dans « Faces » de John Cassavetes : analyse d'une séquence au cours de laquelle Jeannie essaye de suspendre, par le dialogue, les automatismes sociaux de Richard.
Godzilla au milieu des ruines dans le film Gareth Edwards
Le Majeur en crise

« Godzilla » : du Sublime à la Fossilisation des Souvenirs

10 juin 2019
Comment la nouvelle saga "Godzilla" développe-t-elle une conception singulière du sublime et des processus intimes de fossilisation – des deuils et des catastrophes ?
Ella Smith et Justing Salinger dans Ray & Liz
BRIFF

« Ray & Liz » de Richard Billingham : La Maison du bonheur

31 mai 2019
Étranger à tout misérabilisme, au naturalisme plus contrarié que contrariant, Ray & Liz de Richard Billingham relève à travers le temps quelques affects et souvenirs passés par une banlieue de Birmingham sous le néolibéralisme de Margaret Thatcher.
Le Bateau Phare de Jerzy Skolimowski (1985)
Rayon vert

« Le Bateau phare » de Jerzy Skolimowski : L'exil du paria comme une île

18 mai 2019
Sous couvert du huis-clos maritime d'un Bateau Phare immobile, Jerzy Skolimowski fait affleurer les vies insulaires de ses personnages : des gangsters théâtraux et immatures au paria en exil tenant le cap de mystérieux principes.
Emilio Echevarría dans Amours chiennes
Rayon vert

« Amours chiennes » d'Iñárritu : Au Temps des Chiens

14 mai 2019
Quelle place occupe le chien dans « Amours chiennes » ? Analyse d'un rôle décisif mais aussi d'un manque dans le cinéma d'Alejandro González Iñárritu.
Christian Bale dans Batman Begins
Le Majeur en crise

« Batman Begins » de Christopher Nolan : Le Masque aux deux Visages

10 mai 2019
Dans le monde réaliste et théâtral de « Batman Begins » de Christopher Nolan, le vrai visage serait celui de Batman et le masque serait Bruce Wayne. Comme pour signifier que tout le monde peut être Batman.
Basse Normandie de Patricia Mazuy
Le Majeur en crise

« Basse Normandie » de Patricia Mazuy : Les écarts du Making-of

10 avril 2019
Troisième volet d’une série consacrée au cinéma de Patricia Mazuy, quelque part entre fiction et documentaire, « Basse Normandie » s’offre aux écarts du making-of à l’occasion d’une représentation des « Carnets du Sous-sol » de Dostoïevski.
Ragtime de Milos Forman
Le Majeur en crise

« Ragtime » de Milos Forman, Pompiers pyromanes

4 avril 2019
Film majeur menacé par l'académisme décoratif autant que film mineur peuplé d'impromptues réjouissances, « Ragtime » de Miloš Forman s'avance pareil à son titre : syncopé.
Synonymes de Nadav Lapid (c) Guy Ferrandis / SBS Productions)
Rayon vert

« Synonymes » de Nadav Lapid : Des pays dépaysés

29 mars 2019
Au dépays de Yoav, le paria de « Synonymes », Nadav Lapid construit une critique mi-tragique mi-rieuse de la culture comme colonialité et la langue comme obscénité, toutes deux expropriatrices.
Isabelle Huppert et ses filles dans Saint-Cyr
Le Majeur en crise

« Saint-Cyr », le cheval de bascule de Patricia Mazuy

27 mars 2019
Monté sur des chevaux de bascule oscillant entre raison et passion, Saint-Cyr, de Patricia Mazuy, raconte l'histoire du dressage et de ce qui l'excède : de l'animal, de la langue française et des jeunes filles du pensionnat de la Maison Royale de Saint-Louis.
Edward taille un dinosaure dans Edward aux mains d'argent
Le Majeur en crise

« Edward aux mains d'argent » : La Revanche Policière de Tim Burton

20 mars 2019
L’imagination de Tim Burton est policière : elle juge, hiérarchise, oppose, nie. Elle est aussi animée par un esprit de revanche. « Edward aux mains d'argent », considéré pourtant comme un des meilleurs films du cinéaste, présente déjà toutes les caractéristiques de cet imaginaire...
The Immigrant (Film, 2013)
Rayon vert

« The Immigrant » de James Gray : Faire parler le Cœur

18 mars 2019
« The Immigrant » prête l’oreille à de nombreuses questions de langage. Les différentes langues parlées et la manière dont les personnages s’expriment sont autant d’éléments moteurs d'un récit où les personnages tentent de s’affranchir de leur milieu comme de leurs démons...
Gene Hackman et Al Pacino dans L'épouvantail
Rayon vert

« L'Épouvantail » de Jerry Schatzberg : Deux hommes et un Cadeau

8 mars 2019
Dans l’Amérique fêlée des seventies, Jerry Schatzberg se penche avec douceur sur le road trip chaotique et attachant de deux marginaux que la vie a beaucoup roulés et trop bousculés. Pourtant, Max et Lion n’ont pas renoncé à lui faire un joli cadeau. Parce que tous les épouvantails ont...
Histoires de spectateurs

Une Nuit au Salon de l’Érotisme de Bruxelles

6 mars 2019
Espace, images, spectateurs, actrices : le salon de l’érotisme déploie une expérience qui n’a rien à envier au cinéma et aux performances mettant en scène la relation entre le "performer" et le spectateur. Avec, au bout du compte, une étrange expérience : celle de succomber à une image,...
Leslie Azzoulai et Julien Guérin dans Travolta et moi
Le Majeur en crise

« Travolta et moi » : Le Naturalisme enfiévré de Patricia Mazuy

24 février 2019
Avec « Travolta et moi », son second long-métrage de fiction sorti en 1994, Patricia Mazuy contamine le naturalisme cinématographique par une passion fictionnelle et un amour du faux enfiévrés : Analyse.
Les méchants dans Dark Crystal
Rayon vert

« Dark Crystal » : Les Marionnettes et le Pouvoir des Corps

5 février 2019
Entièrement réalisé avec des marionnettes, « Dark Crystal » est pourtant profondément habité par des questions de corps. Comme si l’absence d’être humain et de corps en chair et en os était l’occasion idéale pour questionner les limites et les pouvoirs des yeux, des mains ou encore...
Les acteurs principaux de Mektoub My Love
Rayon vert

Épiphanies 2018 : Tentative de ne pas faire un Top Annuel

6 janvier 2019
41 épiphanies pour autant d'occasions de ne pas faire de top cinéma 2018 : ni hiérarchie, ni jugement de goût, rien que le passage d'affects quelque part entre les écrans de cinéma et les pensées et les corps des spectateurs.
Rowan Atkinson sur la piste de danse dans Johnny English 3
La Chambre Verte

Rowan Atkinson, entre Bean et Black Adder : L'Art de la Fourberie

31 décembre 2018
Sous une apparente maladresse, les personnages de Black Adder, Mister Bean et Johnny English ne racontent qu'une histoire : celle de la fourberie de Rowan Atkinson, qui drape la médisance et une certaine méchanceté avec un voile de ruse et d'élégance.
Ben Affleck et Rosamund Pike dans la bibliothèque (Gone Girl de David Fincher)
Le Majeur en crise

« Gone Girl » de David Fincher : Le retour de la petite Amy

21 décembre 2018
« Gone Girl » pose une nouvelle fois la question de la place qu'occupent la littérature et les jeux de société dans le cinéma de David Fincher. Au départ du jeu « Destins », auquel joue Nick, comment le cinéaste développe-t-il le parcours d'Amy en parallèle avec la version littéraire de...
Les familles dans tel père tel fils de Kore-eda
Le Majeur en crise

« Tel père, tel fils » de Hirokazu Kore-Eda : Quand le Maître s’endort…

10 décembre 2018
Analyse de Tel père tel fils de Kore-Eda à partir de ce qui fait émeute dans le film : l’image adulée de la popstar Masaharu Fukuyama, les mots entêtés de Shôgen Hwang, le regard spectral de Keita Nonomiya. Car il n'y a de filiation et de transmission que lorsque les maîtres s'endorment......
Une scène de plage avec Joaquin Phoenix et Katherine Waterston dans Inherent Vice
Rayon vert

« Inherent Vice » de Paul Thomas Anderson : La Raison en Fumée

24 novembre 2018
Paranoïaques, hystériques, identitaires. Avec « Inherent Vice », Paul Thomas Anderson égrène les figures de la raison malheureuse et hystérique à l'ère du capitalisme. Et si le détective, cette figure grise, offrait quelques échappées - sous la forme de volutes cannabiques - à la...
Jon Hamm dans Mad Men
Rayon vert

Mad Men, des visages promettent la lune

15 novembre 2018
Des visages promettent la lune dans la série « Mad Men » créée par Matthew Weiner : de la reconstruction de soi et du rêve américain étudiés à travers l'existence publicitaire d'un visage qui promet beaucoup, celui de Donald Draper.
Les trois Great Hungers dans Burning
Rayon vert

« Burning » de Lee Chang-Dong : Le feu invisible des Great Hungers

7 novembre 2018
Analyse du monde invisible de « Burning » : celui des Great Hungers où le rôle du feu, de la lumière et des éléments disséminés (le chat, le puits, les serres ou les meurtres) est déterminant.
Laurent Lafitte et les adolescents face à la catastrophe
Rayon vert

« L'Heure de la sortie » et la Collapsologie : Trembler ensemble

12 octobre 2018
Dans le sillage de « Melancholia », « L'Heure de la sortie » de Sébastien Marnier pourrait bien être le premier grand film français de collapsologie : accueillir la peur pour faire le deuil d'un monde qui s'effondre; entrevoir une autre fin du monde possible.
Alane Delhaye (Coincoin) devant la flaque extraterrestre
Rayon vert

« Coincoin et les Z'inhumains » : L'identité frontalement biaisée

23 septembre 2018
Avec Coincoin et les Z'inhumains, Bruno Dumont continue à saborder le naturalisme des représentations et des identités : dans la farce et les éclats de rire carnavalesques s'annonce la fête des masques identitaires rendus, abattus et révélés dans leur facticité bariolée.
Le magasin Cinéfétiche à Bruxelles
Histoires de spectateurs

Cinéfétiche : L'objet de cinéma comme fétiche

10 septembre 2018
Interview des fondateurs du magasin Cinéfétiche de Bruxelles, Diane Dussaud et Othman El Maanouni, qui nous parlent de leur passion pour le cinéma et ses fétiches.
Thor sur son siège en plein trip dans Thor Ragnarok
Le Majeur en crise

Un space trip avec Thor et les Avengers : Les Blockbusters à l'ère du délire perceptif

25 juin 2018
Analyse des références à la drogue dans « Thor : Ragnarok » et les films Marvel. Et si l'ambition des blockbusters était de se confondre avec des trips hallucinatoires ?
Emma Waston en pine-up dans Bling Ring
La Chambre Verte

Emma Watson : Ange, Icône et Marionnette

31 mai 2018
D’ange à icône, d’icône à marionnette, la carrière d'Emma Watson a évolué en lien avec sa personnalité publique et son statut d'icône. Pourtant, rien ne la prédestinait à la lumière, et la voilà maintenant prisonnière de sa propre image. Retrouvera-t-elle sa nature angélique qui...
Jerry Lewis Portrait par Philippe Halsman, Magnum Photos
Le Majeur en crise

La Surprise d'être vivant : Ce que peut le corps de Jerry Lewis

26 mai 2018
La surprise d'être vivant, ou ce que peut le corps de Jerry Lewis. Analyse à travers une série de films réalisés entre 1955 et 1964 par Frank Tashlin ou Jerry Lewis, d'Artists and Models à Disorderly Orderly : quand la représentation de l'émotion passe l'épreuve de...
Ansel Elgort et ses écouteurs dans Baby Driver
Rayon vert

Ce que racontent les oreillettes : « Baby Driver » et « Les Gardiens de la Galaxie»

21 mai 2018
Que peuvent donc nous apprendre les oreillettes du walkman de Peter Quill et de l'Ipod de Baby ? Analyse croisée de la musique des Gardiens de la Galaxie, réalisé par James Dunn en 2014, et de Baby Driver, réalisé par Edgar Wright en 2017.
Le spectateur dans La femme la plus assassinée du monde
BIFFF

« La Femme la plus assassinée du monde » : Miroirs, Spectateurs et Mondes Parallèles

8 mai 2018
Miroirs, spectateurs et mondes parallèles : le film de Franck Ribière questionne le statut actuel de la salle de cinéma et le rapport qu'entretient le spectateur au spectacle. Cette tentative de sociologie du cinéma s'intéresse d'abord à la dynamique d'une séance.
Bernadette Lafont dans La Fiancée du Pirate
Le Majeur en crise

« La Fiancée du Pirate » : Sorcellerie, Puissance et devenir-femme

2 mai 2018
Avec « La Fiancée du Pirate », Nelly Kaplan appelle à l’expression d’une imagination en puissance, plutôt qu’à l’institution de l’imaginaire au pouvoir. C'est de sorcellerie qu'il s'agit avec Marie, l'anti-héroïne du film interprétée par Bernadette Lafont : déchaîner les «...
Shelley Duvall et Sissy Spacek dans Trois femmes de Robert Altman
Rayon vert

« Persona » d'Ingmar Bergman et « Trois femmes » de Robert Altman : La perte de l’identité féminine

27 avril 2018
Analyse croisée de « Persona » d'Ingmar Bergman et de « Trois femmes » de Robert Altman autour de la question de la perte de l’Identité Féminine. Que nous apprennent ces deux films sur la femme lorsqu'ils explorent la thématique de l’échange d’identité ?
Tom Hiddleston et Tilda Swinton assis à ne rien faire dans le film de Jim Jarmusch
Rayon vert

Les Voyages inopérants et les Quêtes spirituelles chez Jim Jarmusch

23 avril 2018
Les quêtes spirituelles qui traversent le cinéma de Jim Jarmusch n'ont pas besoin du voyage pour s'accomplir. Elles peuvent faire du surplace et se réaliser au creux d'un divan ou sous le nez des personnages. Analyse croisée de « Only Lovers Left Alive », « The Limits of Control » et «...
Elle Fanning et Alex Sharp dans How to Talk to Girls at Parties
BIFFF

« How to Talk to Girls at Parties » : Les visites extraterrestres d'Elle Fanning

15 avril 2018
Par la seule présence d’Elle Fanning, How to Talk to Girls at Parties porte en lui une étrangeté métaphysique. L'actrice prête son corps à la quête du souvenir de l’amour adolescent perdu. Par là, comme chez Winding Refn, elle devient une incarnation mythique et fantasmatique.
Lady Bird, un film de Greta Gerwig
Rayon vert

« Lady Bird » de Greta Gerwig : Les Troubles de l'identification

5 avril 2018
Objet hybride, condensant une période diégétique assez longue dans le cadre très restreint, voire formaté, d’une comédie rythmée et réduite à son heure et demi syndicale, Lady Bird trouble l'identification du spectateur aux personnages tout en la stimulant.
Une séance de Power Ranger le film
BIFFF

« Power Rangers », le BIFFF et Le Spectateur Nomade

30 mars 2018
Essai de sociologie du cinéma autour de l'idée d'un spectateur nomade qui ferait varier autant que possible les conditions de réception des films : les expériences alternatives de la salle de cinéma permettent de repenser notre posture de spectateur religieux et silencieux.
L'insulte de Ziad Doueiri
Rayon vert

« L'insulte » de Ziad Doueiri : Le Flashback en procès

10 mars 2018
À partir d’une simple injure dans une rue de Beyrouth de nos jours, « L’Insulte » de Ziad Doueiri explore le passage d’un conflit entre deux hommes à celui d’un pays tout entier, un conflit du présent qui voit également se rouvrir les plaies du passé.
Bill Murray assis dans son salon (Broken Flowers)
Rayon vert

« Broken Flowers » de Jim Jarmusch : La quête de Dissemblance de Bill Murray

22 janvier 2018
« Broken Flowers » dépasse un comique s'amusant des clichés et une poétique du décalé pour raconter, à partir d'un travail autour de la ressemblance, une quête de dissemblance angoissante. Et si cette quête était aussi celle de Bill Murray, dont le fils, Homer, apparaît à la fin du film...
Wonderstruck de Todd Haynes
Rayon vert

Épiphanies 2017 : Tentative de ne pas faire un Top annuel

6 janvier 2018
Plutôt qu'un énième top 2017, retrouvez une série de micro-épiphanies racontées par les expérimentateurs du Rayon Vert. Ce n'est pas de la science-fiction, c'est par là que le cinéma est passé.
Noah Jupe et Matt Damon à table dans Suburbicon de Georges Clooney
Le Majeur en crise

« Bienvenue à Suburbicon » de George Clooney : Le Poids du Regard

6 décembre 2017
Analyse du regard dans « Bienvenue à Suburbicon », le sixième long métrage de George Clooney : des voisins voyeuristes à l'enfant observant les monstres du monde adulte.
L'épreuve de force : Clint et les voitures
Rayon vert

« L'Épreuve de force » de Clint Eastwood : La meilleure façon de conduire

4 novembre 2017
Depuis la Ford Galaxie 500 de l’inspecteur Harry Callahan jusqu’à la Gran Torino de Walt Kowalski, en passant par L'Épreuve de force, nombreuses sont les images de routes avec Clint Eastwood au volant. Histoire d'un lonesome driver : « Enjoy it while it last ».
Hulk Hogan au tribunal (Le proces d'une presse libre, Netflix, 2017)
Le Majeur en crise

Netflix : Quand les contenus antisystèmes et l'idée de liberté se font marchandises

31 octobre 2017
Enquête sur l'omniprésence de contenus libertaires et antisystèmes sur Netflix. Comment expliquer cette contradiction ? Sur quel présupposé repose-t-elle ? Comment celle-ci traduit-elle une stratégie de "contrôle" ?
Le Majeur en crise

À partir de « Charlie et la Chocolaterie » : Tim Burton, Policier de l'imaginaire et Fossoyeur de freaks

12 septembre 2017
L'imaginaire de Tim Burton, sous son apparente marginalité et malgré son origine macabre, serait en réalité traversé par un désir de conformisme totalitaire et de négation d'autres formes d'altérité.
Marine Vacth sur le tapis rouge du festival de Cannes en 2017
La Chambre Verte

« L’Amant double » de François Ozon : Histoire de cheveux

6 septembre 2017
Enquête sur la mystérieuse transfiguration capillaire de Marine Vacth dans la scène d'ouverture de l'Amant Double : pourquoi Ozon montre, au moment clé qu’est l’introduction, une scène violente qui semblera finalement dénuée de tout rapport avec la suite du long métrage ?
La Chambre Verte

« Terminator 2 » : Arnold Schwarzenegger, Figure paternelle et Corps obsolète

31 août 2017
Alors que le premier Terminator érigeait le personnage d'androïde incarné par Arnold Schwarzenegger en croquemitaine du cinéma de genre, sa suite, réalisée sept ans plus tard, remodèle son image dès la première demi-heure : enquête sur la transformation d'une machine à tuer en protecteur...
Le feu d'artifice (Involuntary - Ruben Östlund)
Le Majeur en crise

« Involuntary : Happy Sweden », l’Armageddon de Ruben Östlund

2 août 2017
Sorti en 2018, Happy Sweden de Ruben Östlund est moins une petite leçon de morale qu'un étrange film de science-fiction apocalyptique prônant une forme de vitalisme présente dans toute l’œuvre du cinéaste. Dans ce Royaume, les Involontaires sont rois.
Joel Edgerton et Kelvin Harrison Jr. dans "It comes at Night"
Rayon vert

Hantologie de la Frontalité : du Surgissement des Démons dans « It Comes At Night »

14 juillet 2017
Comment ce qui hante l'esprit se présente à l'être tourmenté ? « It Comes At Night » cherche à répondre esthétiquement à cette question en travaillant sur la frontalité comme espace où se manifestent les démons.