Logo du Rayon Vert Revue de cinéma en ligne

Kelly Reichardt

Comme le remake minimaliste et désenchanté d'un road-movie criminel avec River of Grass, comme une poétique de la déviation avec Certaines Femmes ou au prisme de l'américanité à travers une grande partie de l'œuvre, nous mettons en perspective le cinéma de Kelly Reichardt à l'occasion de la sortie de River of Grass le 4 septembre dans les salles françaises, 25 ans après sa réalisation.

Lisa Bowman et Larry Fessenden dans River of Grass
Le Majeur en crise

« River of Grass » de Kelly Reichardt : « Evergladed »

9 septembre 2019

Analyse de « River of Grass » de Kelly Reichardt : comme le remake minimaliste et désenchanté, drôle et inventif de toute une tradition cinématographique du road-movie criminel.

Michelle Williams dans Wendy et Lucy de Kelly Reichardt
Esthétique

Trouver le lieu de ses promenades : le cinéma de Kelly Reichardt au prisme des coordonnées de l’« américanité »

3 décembre 2018

De « River of Grass » à « La Dernière Piste », en passant par « Old Joy » et « Wendy et Lucy », analyse croisée du cinéma de Kelly Reichardt et de la littérature américaine sous les thématiques du paysage, du road-movie et de l'utopie.

laura-dern-certain-women
Rayon vert

« Certaines Femmes » de Kelly Reichardt : Kelly’s Cutoff

22 février 2017

Kelly Reichardt opère une constante déstabilisation du regard : tout en enracinant ses personnages dans un microcosme prosaïque, elle les abandonne à leurs errements dans une immensité aussi aride qu’accueillante, terrain d’une poétique de la déviation...