« Tel père, tel fils » de Hirokazu Kore-Eda : Quand le Maître s’endort…

« Beautiful Boy » : La circulation de la misanthropie chez Felix Van Groeningen