Logo du Rayon Vert Revue de cinéma en ligne

Les Temps du « Parc » de Damien Manivel : Amour, à Mort de l'innocence amoureuse

17 août 2017Sébastien Barbion

Naomie Vogt-Roby dans Le Parc de Damien ManivelDans Le Parc se raconte l’angoisse d’être englouti par la répétition stérile, qu'elle s’appelle « truisme », « code » ou « généralité ». À rebours, Maxime et Naomie y réinventent les clichés de l'amour : « La tête est l'organe des échanges, mais le cœur, l'organe amoureux des répétitions. »
17 août 2017Sébastien Barbion
Critique

Écrit par Sébastien Barbion

Co-fondateur et rédacteur du Rayon Vert.
Voir tous les articles de l'auteur →
twitterfacebook