« Elisabeth II » de Thomas Bernhard : Nous n’avons pas vu la Reine !