« Une femme est une femme » : Scène de ménage entre son et image