Chut chut… chère Sophie : « La Taularde », d’Audrey Estrougo