« Arde brillante en los bosques de la noche » de Mariano Pensotti

« Anomalisa » : D’une Marionnette emmêlée dans les Ficelles du désir