« Dressé pour tuer » : Critique de la culture par Samuel Fuller